Mishima. Ma mort est mon chef d’œuvre [2019]

Paru l’année dernière, ce roman graphique, par la plume de Patrick Weber et le trait épuré de Li-An, retrace la vie de Mishima Yukio à partir de son roman autobiographique. Une introduction pour plonger dans l’univers de l’écrivain. Présentation de l’éditeur ci-après. Pour beaucoup, Yukio Mishima reste un mystère. Écrivain de génie, épris de tradition…

Nicola Brémaud : Mishima ou la fabrique d’un corps [2008]

Pour comprendre comment Mishima se façonner par le corps « un autre ordre » pour se protéger du « chaos alentour ». Résumé ci-après. La logique de vie et l’œuvre littéraire du grand écrivain japonais Yukio Mishima (1925-1970) mettent particulièrement bien en relief la question de la « fabrique » du corps. De chair qu’il était au corps qu’il s’est construit…

Shimoda dans les pas de Mishima

Évasion mishimesque sous le soleil des plages et l’acier du relief. Un article touristique de Rafaële Brillaud, envoyée spéciale à Shimoda pour Libération. L’écrivain japonais aimait s’étourdir de soleil dans cette cité balnéaire située à 200 kilomètres au sud-ouest de la capitale. Son hôtel, les lieux qu’il fréquentait, les plages où il dorait, sont autant d’étapes…

« “Nous sommes tous nihilistes” : l’engagement politique chez Mishima et la nouvelle gauche estudiantine »

Une autre référence de Thomas Garcin à lire. 「われわれはみなニヒリストである」 Thomas Garcin, « “Nous sommes tous nihilistes” : l’engagement politique chez Mishima et la nouvelle gauche estudiantine », Ebisu [En ligne], 54 | 2017, mis en ligne le 19 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ebisu/2080 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ebisu.2080 Résumé en français : Plusieurs intellectuels, tels que Suga Hidemi ou Oguma Eiji, ont…

« Le Supplice des roses », Mishima immortalisé par le photographe Hosoe Eikoh

Analyse par le critique photographique Iizawa Kotaro de l’ouvrage baroque née de la rencontre entre l’écrivain Mishima Yukio et le photographe Hosoe Eikoh. A lire sur la revue en ligne Nippon. Hosoe Eikoh, l’un des plus grands photographes japonais du XXe siècle, a photographié Mishima Yukio, au corps magnifié par la pratique de la musculation,…

El suicidio por patriotismo de Yukio Mishima, el genio homosexual

Parution d’un essai biographique de Isidro-Juan Palacios sur la fin de Mishima et sa signification aujourd’hui : “Vie et mort du dernier samouraï” / ‘Yukio Mishima. Vida y muerte del último samurai’ (La Esfera de los Libros, 2020). Un nuevo libro investiga la muerte del escritor japonés, que no pudo soportar la modernización de su…

“Vie à vendre”, l’autre littérature de Mishima

En janvier 2020, les éditions Gallimard ont sorti un inédit de Mishima Yukio intitulé Vie à vendre traduit du japonais par Dominique Palmé. Un « roman d’aventures psychédélique » qui offre l’occasion de découvrir une autre facette de l’écrivain. « Je propose une vie à vendre. À utiliser à votre guise. Homme, 27 ans. Confidentialité…

Mishima in the World: 50 Years Later

Article intéressant sur l’héritage littéraire, artistique et intellectuel de l’écrivain japonais. Analyse de Irmela Hijiya-Kirschnereit, professeure de littérature japonaise et d’histoire culturelle à la Freie Universität Berlin. Half a century has passed since the demise of Mishima Yukio, for many decades the world’s best-known Japanese literary author. By number of translated book titles, he is…

Mishima – la Beauté, la plaie et le néant

Une analyse touffue de Régis Poulet sur la Revue des Ressources. Lire Mishima avec les outils du classicisme occidental, de Nietzsche et du Bushidô. « Il est difficile de vivre et de mourir en beauté, mais il est tout aussi difficile tant de vivre que de mourir de façon profondément horrible. C’est là l’humaine condition » [1], constate…

Témoignage : L’improbable rencontre

Troisième article du dossier “Il s’appelait Mishima” consacré au 50e anniversaire de sa mort sur la revue en ligne Zoom Japon. Entretien avec le cinéaste Toyoshima Keisuke, réalisateur du documentaire sur le dernier débat de Mishima Yukio avec les étudiants radicaux de l’Université de Tokyo le 13 mai 1969. Propos recueillis par Gianni Simone. Dans…

Philip Brasor – Review: Mishima, the Last Debate

Compte-rendu critique du film documentaire de Keisuke Toyoshima. Almost 50 years after he committed ritual suicide at the self-defense agency headquarters in Tokyo at the age of 45, Yukio Mishima wedges his way back into Japan’s consciousness in the form of a documentary based on “lost footage” of a public debate he had with a…

Rencontre : Aux racines d’une complexité

Admirateur de l’œuvre de Mishima, le romancier Hirano Keiichirô en est aussi l’un des meilleurs spécialistes. Entretien éclairant le destin de l’écrivain. A lire sur Zoom Japon. Hirano Keiichirô, l’un des plus jeunes lauréats du prestigieux prix littéraire Akutagawa, affirme qu’il ne serait pas romancier sans sa rencontre avec l’œuvre de Mishima Yukio. Il est…