Réchauffement climatique : la montée des eaux sera bien plus élevée et rapide que prévu

Une nouvelle étude australienne…

Il faut s’y préparer : l’élévation du niveau des océans est inéluctable. Quoi que l’on fasse. Le scénario se noircit encore un peu plus avec cette nouvelle étude qui compare le réchauffement climatique actuel avec la dernière période interglaciaire : la montée des eaux serait plus rapide et plus haute que prévu.

Le dérèglement climatique pourrait faire monter le niveau des océans bien plus vite et plus haut qu’envisagé jusqu’ici, selon une étude sur la dernière période de réchauffement, il y a 125.000 ans. L’eau était alors montée jusqu’à 10 mètres au dessus du niveau actuel, au rythme de jusqu’à trois mètres par siècle, selon des chercheurs de l’Université nationale d’Australie, dessinant un scénario catastrophe pour des centaines de millions de personnes.

La Terre connaissant une alternance de périodes de glaciation et de réchauffement, les chercheurs ont examiné des données sur la dernière période interglaciaire, il y a 125.000 ans. Les températures moyennes étaient alors plus élevées qu’actuellement d’environ un degré, mais les changements climatiques des 200 dernières années sont plus rapides, en raison des émissions de gaz à effet de serre de la période industrielle.

En conséquence, l’étude de la dernière période interglaciaire « ne fournit que la fourchette basse des prédictions sur ce qui pourrait se passer », préviennent les auteurs de l’étude, initialement publiée dans la revue Nature Communications, dans un article paru, et mis en ligne mercredi sur le site The Conversation.

Lire la suite : Futura Planète, 08/11/2019.

Illustration : Détail de la grande vague de Kanagawa par Okusai (source : Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *