Cop 25 : “espoir” ou “capitulation” ?

Départ de la Cop 25 à Madrid, le message est clair : Climat : le monde doit choisir entre “espoir” et “capitulation”, estime Antonio Guterres à l’ouverture de la COP25 Lire la suite : Le Direct sur France TV Info, 02/12/2019. En attendant, des citoyens s’organisent : Hervé Kempf, Crise climatique, responsables obtus : l’information libre…

Les enjeux de la COP 25…

L’avis de Damien Navizet, responsable de la division Climat à l’Agence française de développement, sur les enjeux de la 25ème Conférence des parties (COP 25) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. […] les CDN [ contributions nationales déterminées] actuelles sont insuffisantes pour maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2 °C d’ici…

Sourde à l’urgence climatique, la Chine…

Le rôle de la Chine dans cette affaire… Un article de Leïla Marchand dans Les Échos. Sourde à l’urgence climatique, la Chine brûle toujours plus de charbon Une étude montre que la Chine est sur le point d’ajouter de nouvelles centrales électriques au charbon, équivalentes à la capacité totale de l’UE. Soucieux de relancer son…

Climat : les températures mettent le turbo

Lu sur le blog de Sylvestre Huet, journaliste, spécialisé en sciences depuis 1986. Le changement climatique accélère son tempo. Sous les coups de boutoirs d’un effet de serre lui aussi en phase d’accélération. Démonstration en quelques graphiques. Lire la suite : Le Monde / Blog, 24/11/219.

Pétrole, gaz, charbon…

Pourquoi nous irons dans le mur… Lu sur Capital. Pétrole, gaz, charbon… impossible de limiter le réchauffement du climat à 2°C ? A horizon 2030, la production de charbon, gaz et pétrole devrait dépasser de moitié les niveaux maximums requis pour tenir l’objectif de 2°C de réchauffement de l’accord de Paris sur le climat. Les…

Réchauffement climatique : la montée des eaux sera bien plus élevée et rapide que prévu

Une nouvelle étude australienne… Il faut s’y préparer : l’élévation du niveau des océans est inéluctable. Quoi que l’on fasse. Le scénario se noircit encore un peu plus avec cette nouvelle étude qui compare le réchauffement climatique actuel avec la dernière période interglaciaire : la montée des eaux serait plus rapide et plus haute que prévu. Le dérèglement climatique pourrait…