Zozan Cudi [24 Héroïnes électriques]

Alors que les femmes et les enfants d’Idlib, au nord de la Syrie, sont actuellement la cible d’attaques meurtrières dans le conflit syrien, rappelons-nous de l’engagement des femmes. Zozan Cudi était de celles qui aspiraient à une vie digne pour les siens dans le nord-est syrien, dans la zone semi-autonome kurde. Partie tôt trop, il y a près de trois ans.

Zozan et une amie combattante dans les Unités de défense de la femme

De son vrai nom Zozan Temir, originaire de Qamishlo, est une résistante kurde. Elle s’engage dans les Unités de Protection du Peuple (YPG) pendant la guerre civile syrienne. Elle est remarquée par les médias occidentaux lors du siège de Kobane à la fin de l’année 2014. Elle y défend la ligne des Unités de défense de la femme, unité militaire exclusivement féminine, symbolisant la bravoure des combattantes kurdes face à l’Etat islamique (IS). Elle est tuée à 24 ans le 15 novembre 2017 lors d’une opération de ratissage turque dans une zone kurde. Après sa mort, le PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) revendique son affiliation. FX

Illustration, FX, « Zozan, la combattante de Kobané », acrylique, 41×33, 26 juin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *