Mary Cassatt et l’estampe

Sur son instructif et joli blog “Orion en aéroplane”, remarquable à bien des égards, Pecadille, historienne de l’art, vous fait découvrir le travail de la grande impressionniste Mary Cassatt (1844-1926).

Univers délicat et silencieux : une femme à sa correspondance, une figure maternelle penchée sur son bébé, l’intimité de la toilette… impossible d’oublier les estampes subtiles de Mary Cassatt pour qui les a une fois admirées. Mais Mary Cassatt, c’est aussi l’une des figures les plus fascinantes de l’impressionnisme. D’abord parce qu’elle est l’une des rares femmes à s’être imposée dans ce milieu très masculin et relativement hostile aux artistes de son sexe, d’autre part parce qu’elle a développé un œuvre gravé des plus novateurs tant sur le plan technique qu’esthétique. C’est des estampes de Mary Cassatt que nous allons parler aujourd’hui.

Lire la suite : Pecadille (02/07/2018)

Illustration : Mary Cassatt, “Les longs gants” © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *