Vi Subversa [24 Héroïnes électriques]

Le monde de demain sera-t-il plus responsable, pacifique et moins meurtrier ?

I denounce the system that murders my children…

Vi Subversa, de son vrai nom Frances Sokolov Sansom, est la chanteuse, guitariste du groupe anarcho-punk Poison Girls (1977-1985). Née en 1935 de parents juifs d’Europe de l’Est, elle a grandi en Israël à la fin des années 50 avant de rentrer au Royaume-Uni. A l’âge de 42 ans, Vi s’investit dans la musique et forme le groupe Poison Girls à Brighton en 1977. En 1979, sort le premier single du groupe sur le label anarcho-punk Crass Records. C’est le premier groupe punk affichant une chanteuse de cet âge, mère de deux enfants, et se démarquant par une démarche punk féministe radicale. Quelques-uns de ses textes peuvent être lus comme des manifestes politiques antisystèmes (« Statement », « Persons Unkown », « Promenade immortelle »…). Son parcours est évoqué dans le documentaire « She’s a Punk Rocker UK » de Zillah Minx paru en 2010. Ses deux enfants, Pete Fender et Gem Stone, ont été aussi membres des groupes punk Fatal Microbes et Rubella Ballet. Active sur scène jusqu’en 2015, elle est décédée l’année suivante de maladie. FX


Illustration : FX, « Notre nudité mutuelle / Our Mutual Nakedness », acrylique, collage, 61×46, 27 juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *