Simone de Beauvoir [24 Héroïnes électriques]

Incontournable dans les études sur le genre. On commence toujours par une pensée de cette grande philosophe et écrivaine. En janvier 2020, Le Monde éditions consacra le numéro 5 de sa collection “Femmes d’exception” à « la philosophe iconoclaste qui changea le destin des femmes ».

Simone de Beauvoir, née en 1908, est la philosophe française qui fait entrer la question des femmes dans le monde intellectuel très masculin des années cinquante. Issue d’une famille catholique traditionnelle, elle développe très jeune une passion pour les lettres, ce qui la pousse à entreprendre de longues études de philosophie réussissant à être classée à la seconde place à l’agrégation de philosophie de 1929. Elle enseigne, s’émancipe de son milieu social puis écrit pour la revue Les Temps Modernes. En 1949, parait Le Deuxième Sexe, un ouvrage volumineux remarqué qui examine les rapports de sexe à l’aune des sciences sociales. Malgré la critique, celui-ci devient une référence incontournable sur la question des femmes. Pendant les décennies 1960, 1970, Simone de Beauvoir s’engage principalement contre la guerre (Algérie, Viêt-Nam) et milite pour l’égalité et pour la cause des femmes. Sa pensée et sa morale, très critiquées à son époque encore très conservatrice, restent d’une grande modernité et nourrit différentes familles de féminisme. On redécouvre aujourd’hui ses œuvres littéraires et ses textes inédits. Sa célèbre phrase « on ne nait pas femme on le devient » a fait l’objet de plusieurs prolongements notamment On ne nait pas soumise on le devient (2018), essai de la philosophe Manon Garcia. FX

Illustration : FX, « Visionnaire, la femme au turban », acrylique et collage, 55×46, 8 juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *