Lydia Lunch [24 Héroïnes électriques]

Née en 1959, chanteuse et guitariste de Teenage Jesus And The Jerks, écrivaine, Lydia Lunch se définit comme une “artiste de la confrontation”.

Lydia Lunch (Lydia Anne Koch) est une artiste américaine née en 1959 à Rochester dans l’État de New York. Surnommée la « reine de la No Wave », en référence à la scène musicale avant-gardiste de New York, elle fonde en 1976 l’éphémère groupe Teenage Jesus and the Jerks avec le saxophoniste James Chance. Après ce début marquant et influent, elle devient une artiste solo iconique et mène de multiples collaborations pour mettre en musique et en scène ses poèmes. Un premier album intitulé “Queen of Siam” sort en 1980, comprenant l’envoûtant « Atomic Bongos », est suivi de nombreux autres. En 2009, elle fonde le groupe Big Sexy Noise et se produit partout en Europe. En parallèle de son activité musicale expérimentale, elle lit ses textes dans des performances de théâtre parlé (spoken word) et publie Paradoxia en 1997, son autobiographie dans laquelle elle expose de façon crue ses débuts sulfureux en matière de sexe, drogues et santé mentale. Elle apparaît dans plusieurs films underground et reste une artiste d’avant-garde par choix. FX

Voir aussi :

Illustration : FX, « Demolition Boys », acrylique, 55×46, 31 juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *