French Punk Explosion !

Alors que la vague Punk déferle de New York à Londres, la France n’est pas à la remorque. Elle invente sa propre rébellion.

Avec Métal Urbain, précurseur de l’électro-punk, s’ouvre toute la diversité d’une urgence à la fois musicale, graphique et textuelle : les distorsions urbaines de 84 Flesh illustrées par Bazooka, le punk agressif et provocateur de Gazoline, de Bondage T ou des Guilty Razors, le verre de rouge (bolcho) qui tache de Bulldozer, les subtilités intellectuelles de Marie & les Garçons et d’Edith Nylon, la sauvagerie garage des Dogs, de Calcinator ou d’Extraballe, le rock à vif de Strychnine ou des Lou’s, pour finir avec la nouvelle vague névrosée et lancinante des Stinky Toys, les premiers à jouer à Londres au festival punk du 100 Club en 1977, ou d’Electric Callas.

Entre 1977 et 1979, c’est Paris Maquis, Bordeaux Ville Sale, Mont-de-Marsan’s Burning, Rouen ou Lyon à l’avant-garde… L’énergie directe du Punk se manifeste aux quatre coins de l’hexagone, en voici 15 brûlots exemplaires : French Punk Explosion !


A la mémoire de notre camarade Helno (1963-1993), ancien hurleur-loveur chez Lucrate Milk, clown-choriste-agitateur dans Bérurier Noir et chanteur estival des Négresses Vertes.


44 minutes. Une plongée dans la première vague punk hexagonale, sélection de FanXoa (Béruriers/Bérurier Noir/Molodoï/Anges Déchus) et mixée par PariA (Archives de la Zone Mondiale).

01 – BULLDOZER – Sauve Qui Punk (1978)
02 – METAL URBAIN – Panik (1977)
03 – GAZOLINE – Radio flic (1977)
04 – MARIE ET LES GARCONS – Attitudes (1978)
05 – THE DOGS – Charlie Was A Good Boy (1977)
06 – 84 FLESH – Salted City (1978)
07 – STINKY TOYS – Driver Blues (1977)
08 – BONDAGE T – Images d’Epinal (1977)
09 – STRYCHNINE – Animal (1977)
10 – EDITH NYLON – Edith Nylon (1979)
11 – CALCINATOR – Electrifié (1978)
12 – EXTRABALLE – Capitulation (1978)
13 – ELECTRIC CALLAS – Kill Me Two Times (1978)
14 – LOU’S – Don’t You Want My Love (1978)
15 – GUILTY RAZORS – Provocate (1978)

Illustration : pochette de Gasoline (45t : Killer Man / Radio Flic, Egg, 1977).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *