Cinzia Arruzza [24 Héroïnes électriques]

Le monde de demain sera-t-il à la fois éco-féministe et pour les 99% ?

Cinzia Arruzza, née en Italie est une intellectuelle féministe, professeure de philosophie à la New School for Social Research (New York). Elle fait des études de philosophie en Italie, en Suisse et en Allemagne et soutient sa thèse à Rome en 2005. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages explorant les liens entre marxisme et féminisme et traductrice d’études politiques de ces deux courants. Elle publie avec deux co-auteures Nancy Fraser et Tithi Bhattacharya le manifeste du Féminisme pour les 99% (ou F99) qui prône un féminisme radical dans lequel l’intersectionnalité est mise en avant : la cause de l’oppression des femmes étant à l’intersection du sexisme, du racisme, du colonialisme et du capitalisme. Unificatrice, cette pensée défend l’activisme pour et par toutes les femmes, y compris celles qui ont été négligées par d’autres mouvements féministes. Spécialiste de la philosophie de la Grèce antique et de son système politique, Cinzia Arruzza a récemment publié un ouvrage revisitant la République de Platon à travers l’étude de la tyrannie et du tyran (2018).


Entretien en ligne : https://youtu.be/NM-tujZUgP0 (15/04/2019).

Illustration : FX, « La voyageuse », acrylique, 55×46, 24 mars 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *