Bagarre à l’Olympia. Demain c’est loin mais demain c’est nous

TRÈS belle chronique du concert de Bagarre à l’Olympia, à lire sur Manifesto XXI.

Le final d’une tournée de deux ans, reporté de six mois pour laisser le temps d’éclore à un mini-album, faux cri d’adieu contre ultraviolance véritable, une salle comble, et hétérogène, davantage que l’on ne l’imaginait, pour acclamer l’un des groupes les plus singuliers de sa génération. Il est peu dire que l’Olympia de Bagarre était attendue. Ruisselant encore, après trois heures d’apothéose, un regret, le seul, viendra : j’aurais aimé que tu sois là ce soir, pour que tu vois un peu de quoi notre jeunesse est faite. 

Lie la suite : Manifesto XXI (texte de Samuel Belfond, photos de Adriana Pagliai et de Inès Ziouane)

Photographie : Bagarre à l’Olympia © 2019 Adriana Pagliai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *