Olivier Dekens : Mon corps est-il mon corps ? [2018]

Voyage dans l’expérience vécue du corps. Exposé pédagogique d’Olivier Dekens sur une dimension importante de la phénoménologie de la perception de Maurice Merleau-Ponty, un philosophe complexe et fascinant. La question du corps chez Merleau-Ponty en dialogue avec Platon, Aristote, Descartes, Spinoza, Saint-Paul…


Notre corps nous l’expérimentons comme faisant partie de nous-même. Mais cette expérience est trompeuse. En effet, on appelle corps à la fois ce que l’on peut percevoir et ce sans quoi on ne peut percevoir. Ainsi, en tant que je peux le percevoir, mon corps est une chose dans le monde : c’est le corps objectif que j’ai et sans lequel je ne peux pas être dans le monde. J’ai un corps. Mais je ne suis pas ce corps. Alors, si je ne suis pas ce corps objectif et anonyme que j’ai et que la science me décrit parfaitement. Quel est ce corps que je suis et que je perçois ?

Olivier Dekens est professeur agrégé de philosophie en classes préparatoires littéraires et l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire de la philosophie moderne et contemporaine.

Illustration : portrait de Merleau-Ponty © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *