“Le Punk c’est la vie”

Lue sur “le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages”, une belle définition du Punk par Hank :

Le Punk, c’est la vie. On l’a dit, on le répète, la scène Punk est vivace et envoie du rêve, de la joie et de la disto. Le chant n’est pas toujours au top, la gratte balance trois pains à la minute, la batterie est un peu hésitante, mais les filles et les gars qui osent l’aventure Punk ne sont pas du genre à se laisser décourager par ces détails. A mille lieux de la perfection factice de la daube qui dégouline de la bande FM, lissée à grands coups d’autotune, le Punk assume son côté bricolo et do it yourself. C’est d’ailleurs à ça qu’on le reconnait.

Lire la suite : La trilogie punk de ton vendredi, vendredi 10 août 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *