Elsa Dorlin [24 Héroïnes électriques]

Précise et incisive sur des sujets radicaux (dans le sens de clés structurantes pour nos sociétés), Elsa Dorlin explore les rapports entre violence légitime et illégitime et interroge celle de notre temps. Elle est intervenue le 6 février dans le 15e Festival Hors Pistes – La leçon des images. A partir d’illustrations vidéographiques éloquentes, elle “montre la violence”, la démontre et la démonte en lanceuse d’alerte philosophique.

Elsa Dorlin est une philosophe française née en 1974, spécialisée dans l’étude des logiques de domination et des rapports entre genre et race. Professeure des universités, elle enseigne la philosophie politique et sociale. Pour son travail de recherche novateur sur la philosophie, le genre et l’épistémologie féministe, elle reçut la médaille de bronze du CNRS en 2009. Son ouvrage Se défendre : une philosophie de la violence (2017), questionne, à travers une généalogie de l’autodéfense de groupes minorisés, les rapports entre violence légitime et illégitime, et décrypte les rapports de domination entre une autodéfense criminalisée et une légitime défense autorisée. En particulier, Elsa Dorlin développe le concept fondamental de « phénoménologie de la proie » pour penser les résistances à la prédation. FX

“Nous avons besoin de récits qui comptent nos victoires”.

URL : https://blogs.mediapart.fr/edition/hors-pistes-2020-la-lecon-des-images/article/100220/elsa-URL : dorlin-montrer-la-violence

Illustration : FX, « Fenêtre sur… », acrylique, carton et collage, 41×33, 29 juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *