Descartes : L’Homme

le

Une relecture au temps présent. Présentation, notes, chronologie et bibliographie de Delphine Antoine-Mahut. Présentation de l’éditeur. Paris, Flammarion, coll. « GF-Philosophie », 29 août 2018, 544 p.

Ce traité philosophique est une fiction : Descartes nous raconte l’histoire d’une « statue ou machine de terre » créée par Dieu, qui en apparence et dans sa structure est semblable à un être humain. Défenseur d’une science nouvelle, il conçoit le fonctionnement de cette machine qu’il appelle « homme » en se fondant uniquement sur les lois de la mécanique, sans faire intervenir des principes métaphysiques qui ne pourraient être vérifiés par l’expérience. Si cette approche marque son originalité absolue par rapport aux traités d’anatomie antérieurs, elle conforte les accusations de matérialisme qui appuient la mise à l’index de son œuvre par les autorités religieuses.

Près de quatre siècles plus tard, à l’heure du transhumanisme, L’Homme suscite un regain d’intérêt dans le domaine des neurosciences et des sciences cognitives. Car l’enjeu reste le même : la recherche du « vrai » homme, ou de l’homme complet, vers lequel s’efforce toujours la raison humaine.

Cette édition reproduit les figures de l’édition originale, les préfaces et remarques des trois premiers éditeurs du texte – Clerselier, Schuyl et La Forge –, ainsi que le Traité de la formation du fœtus, où Descartes aborde ce qu’il laisse de côté dans L’Homme : la genèse du corps humain.

Source : GF Flammarion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*