Ces tableaux dans lesquels on aimerait se confiner sur-le-champ

Quasiment une exposition en ligne qui ne manque pas d’intérêt. On attend le volet deux sur la folie.

Vous imaginez-vous plutôt dans un intérieur danois du XXe siècle ou dans la salle de bains baignée de lumière d’une toile de Bonnard ?

La visite commence ici : L’Obs avec Rue89 (par Emilie Brouze et Agathe Ranc, 17/04/2020).

Illustration : Ramon Casas, « La Paresse », 1898-1900. (Wikimedia Commons/CC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *