Bérurier Noir – Dérive sentimentale [2003]

Dérive sentimentale

Souffrance d’un animal…

 

Rue du Faubourg Saint Denis

La rue (sans joie) joue la comédie

Les éboueurs vident les cœurs

Et les klaxons crient de douleur

 

Au bar « Le Napoléon »

Défilent toutes les passions

Dérive sentimentale, souffrance d’un animal

L’homme à la face brulée n’a aucune raison de désespérer

Son nouveau visage mutilé a changé sa façon de rêver

 

Dérive sentimentale, souffrance d’un animal

Dérive sans idéal

Dérive sentimentale, souffrance d’un animal…

© FX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*