Amélie Schweiger sur la poésie de Pierre Reverdy

le

« La poésie apparaît […] comme une entreprise de mise à nu constamment relancée, comme la quête inlassable d’un noyau essentiel et « le plus secret » qui demande à être dévoilé et communiqué tout autant qu’il s’y refuse indéfiniment »

(cité dans la notice Pierre Reverdy (1889-1960), in Jean-Pierre Beaumarchais, Daniel Conty et Alain Rey (sous la dir.), Dictionnaire des littératures de langue française, M-R, Paris, Bordas, 1991, édition mise à jour, imp. 1993, p. 2057).

Illustration : FX, Bœuf écorché, esquisse, 1984.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*