1878-1882 : la crise de Nietzsche

le

Le journal de la philo sur France Culture revient sur le tournant existentiel chez Nietzsche pour qui :

« Chaque mot est un préjugé »

Plus qu’un simple passage, cette crise entre 78 et 82 est ainsi dans le parcours de Nietzsche un tournant. Plus qu’une période intermédiaire, la crise, toute crise même, prend ainsi dans l’œuvre de Nietzsche une force inattendue et un sens décisif. Et nous pousse à interroger cette question même de la crise, du tournant, de la révolution chez un penseur… quel statut lui donner ?

Comment lire chez un philosophe ces textes liés et écrits à des tournants ? Quelle place donner à l’écriture en crise, qui s’écarte de ce qu’elle était au départ tout en se cherchant ? Qu’il s’agisse de philosophie en tant que telle, de poésie ou de lettres échangées, comment appréhender les traces, la matière, les fruits aussi de ce qui constitue une crise chez un auteur ?

La crise chez un auteur : une vraie question.

Une chronique de 5 minutes de Géraldine Mosna Savoye (23/05/2019)

Illustration : Friedrich Nietzsche sur son lit de malade, dessin de Hans Olde (détail) © Ullstein bild-Getty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*